L'Oiseau d'Or, éditions musicales

Les Cahiers de la Formation Musicale (partie solfège)


À propos… DE LA FORME ET DE LA PRÉSENTATION DES "CAHIERS"

Les Cahiers de la Formation Musicale

Concernant plus particulièrement le solfège, les Cahiers se divisent en 18 leçons. La présentation progressive de l'ensemble des notions de base s'organise autour des quatre rubriques habituelles : lecture de notes, lecture de rythme, intonation et chant. La répartition à l'intérieur de ces rubriques est cependant réalisée souplement, mêlant de manière variée les éléments constitutifs du langage musical : ainsi, l'élève est-il placé dans des situations toujours renouvelées, abordant souvent deux ou plusieurs notions simultanément, ce qui favorise la synthèse finale. Les pièces et les exercices proposés sont toujours brefs afin de concentrer l'attention sur l'objet de l'étude et de faciliter le travail d'approfondissement. Souvent même, une disposition sous forme de courtes séquences a été adoptée pour permettre l'analyse et stimuler l'imagination lors d'exercices de création. Dans le souci de respecter les conceptions de l'enseignant et de préserver sa liberté pédagogique, aucune explication n'est donnée, aucun signe autre que musical - en dehors des titres et des numérotations - n'est utilisé. La leçon sera celle que l'enseignant décidera en fonction des élèves dont il a la charge, les Cahiers de la Formation Musicale n'étant entre eux qu'un commode support de communication. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'une grande simplicité a été recherchée dans la présentation : un seul manuel pour le solfège, une leçon par page, une typographie claire... Enfin, une règle absolue a présidé à la conception de l'ensemble des Cahiers : tout ce qui est présenté, de la structure générale de la page jusqu'à la plus petite succession de notes, garde un sens musical.


À propos… DE LA TACHE DES PROFESSEURS

La première tâche du professeur consiste à déterminer, dans la leçon qui va être abordée, les notions nouvelles qu'il souhaite mettre à l'étude (voir index en pages 2 et 3 de couverture) et à préparer une présentation claire. Durant le cours, une découverte en sera proposée au moyen d'exercices précis accompagnés de toutes les informations et les explications requises. Chaque fois qu'il sera nécessaire, les élèves en consigneront soigneusement par écrit un résumé dans le but de pouvoir s'y référer ultérieurement. Il s'agit d'une importante phase de l'activité d'enseignement : livrer dans les meilleures conditions possibles la matière de l'étude. Un autre aspect du travail consiste à faire pratiquer dans un mouvement incessant d'aller-retour entre écoute, production du son, lecture et écriture, toutes sortes d'exercices d'entrainement propres à développer l'aisance, la précision et la rapidité. Au cours de ces exercices qu'il convient de ne pas laisser devenir trop mécaniques, une vérification permanente de la prise de conscience des notions et de l'établissement des réflexes s'impose. Pour donner à la leçon de solfège sa véritable valeur de formation musicale, un travail de perfectionnement et de mise au point devra être fréquemment mené jusqu'à un résultat abouti, voire de temps en temps, jusqu'à l'interprétation publique d'une réalisation de la classe. Il va sans dire que la collaboration des collègues enseignant le chant choral, la musique d'ensemble et l'instrument est nécessaire ; il est vivement souhaitable qu'ils intègrent systématiquement les textes des Cahiers dans leurs cours.


À propos… DU TRAVAIL DE L'ELEVE

Régulier et fréquent sera le travail de l'élève, soutenu par les parents dans le cas d'enfants jeunes. Reprendre souvent les pages qui précèdent, s'exercer par passages, écrire, écouter, mémoriser, chanter et jouer sur l'instrument sont quelques-uns des nombreux moyens constituant la méthode de travail personnel que chaque élève se construira progressivement. L'objectif est non seulement de "réussir" une fois, mais de parvenir à un niveau tel que l'impression de facilité et de sécurité soit ressentie et que l'expression soit possible. En fin d'année, l'élève doit être capable de lire, rythmer, chanter et jouer musicalement l'ensemble des 18 leçons du Cahier. C'est à ces conditions que les progrès se feront sentir et qu'il est raisonnable d'espérer acquérir en quatre ou cinq années, l'essentiel du solfège musical.


L'OISEAU D'OR N° SIRET : 353 168 578 00014. N° D'IDENTIFICATION INTERCOMMUNAUTAIRE : FR 63 353 168 578. CODE APE : 9616